Chirurgie orthopédique et viscérale

Informations médicales

Les chirurgiens "Rachis"

Accueil > Rachis > l'arthrose discale cervicale

L'arthrose discale cervicale

l'athrose discale cervicale se traduit par des douleurs du cou (des cervicalgies) chroniques et/ou des irritations des nerfs qui vont vers les bras. en effet, cette arthrose conduit à des becs de perroquets +/- des hernies discales qui viennent appuyer sur les nerfs. au pire, la conséquence de cette arthrose peut être une compression de la moëlle épinière responsable de douleurs jusque dans les jambes (on parle de myélopathie cervico-arthrosique). 

cervical.jpgcervical2.jpg

Les symptômes vont varier considérablement d'un individu à l'autre. Chez certaines personnes, la maladie ne déclenche aucun signe malgré des radiographies particulièrement inquiétantes, chez d'autres une arthrose légère va entraîner des douleurs et une gêne intense. Les principaux symptômes susceptibles de survenir au cours de l'évolution de la maladie sont: 

Une cervicalgie: il s'agit d'une douleur localisée au niveau du cou. 

Une douleur au niveau du bras et du cou: on parle en médecine de nevralgie cervico-brachiale . Il s'agit d'une manifestation fréquente de l'arthrose cervicale. Elle est provoquée par la compression des racines des nerfs du bras au niveau du rachis cervical. 

Une raideur de la nuque: l'articulation va perdre en mobilité en raison de la dégradation du cartilage.

des maux de têtes peuvent survenir. ceux ci sont souvent dus à une contracture des muscles du cou.

Traitement médicaL

Le médicament le plus prescrit dans la prise en charge de la douleur arthrotique est le paracétamol. Il est particulièrement efficace en cas d'arthrose modérée.Les anti-inflammatoire non stéroïdien ( AINS) peuvent réduire les symptômes de douleur et le niveau d'inflammation. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne sont pas des médicaments anodins et doivent être pris avec précaution. Les risques de complications gastro-intestinales ou cardiaques justifient une surveillance médicale stricte.

Le mode de vie joue un rôle très important dans l'évolution de l'arthrose. 

Exercices: des exercices physiques réguliers vont améliorer la régénération des cartilages et freiner l'évolution de l'arthrose. Les exercices de physiothérapie doivent être adaptés par un kinésithérapeute. 

Ergonomie: utiliser un oreiller adapté, éviter les positions du cou statique pour une trop longue durée (devant un écran d'ordinateur ou de télévision par exemple).

LA CHIRURGIE

L’opération consiste à éviter les mouvements de ces vertèbres abimées, le mouvement étant à l’origine de douleurs,  à l’aide de cages (des cales), qui servent aussi de pilotis. Cette fusion est solide en général aux environs de 1 an. L’effet des cages est aussi d’assurer une stabilité immédiate des vertèbres entre elles, chaque vertèbre reposant sur celle dessous via la cage.images1.jpgimages2.jpg

On peut aussi remplacer le disque par une prothèse discale qui permet un maintien du mouvement entre les vertèbres.

proth cervicale.jpg

Les douleurs cervicales et céphaliques doivent, après le contre coup de la chirurgie, revenir dans des valeurs usuelles. C'est-à-dire qu’on ne peut pas supprimer complètement les douleurs, mais les amoindrir au maximum. Un objectif de réduire ces douleurs de ¾ est souvent réaliste.

En ce qui concerne les douleurs neurologiques dans les bras (les fourmis désagréables), on estime qu’une disparition est fréquente dans les meilleurs cas. Si ces douleurs sont installées depuis longtemps, les résultats sont en général moins bons.