Chirurgie orthopédique et viscérale

Informations médicales

Les chirurgiens "Hanche"

Accueil > Hanche > arthroscopie de Hanche pour conflit femoro acetabulaire

Arthroscopie de Hanche pour conflit femoro acetabulaire

Les douleurs de hanche du sportif sont longtemps restées un mystère diagnostique et thérapeutique, étiquettées à tord pubalgie et traitées par kiné seule. Mais depuis quelques années a été mis en évidence une nouvelle pathologie de la hanche : le conflit fémoro-acétabulaire ou conflit de hanche.

conflit_came1.jpg

Description:

Le conflit affecte les sujets sportifs et tous les « sports en flexion » ou avec « coup de pied » peuvent être concernés (aviron, hockey, football, arts martiaux, danse, haltérophilie, etc…).
Il s'agit de lésions articulaires induites par la butée du col fémoral anormalement gros et déformé sur le pourtour du cotyle lors des mouvements de grandes amplitudes de la hanche. Cette butée, appelée conflit, va entraîner une déchirure du labrum (ou bourrelet cotyloïdien), comme une lésion méniscale dans un genou, puis des lésions cartilagineuses du cotyle aboutissant tardivement à l'arthrose. Le conflit entretient le conflit, la répétition des chocs entre le col du femur et le labrum peut augmenter la déformation et déchirer le bourrelet ou labrum

Cette déchirure du labrum peut aussi faire suite à un violent traumatisme, mais le plus souvent des facteurs favorisants sont retrouvés (protrusion acétabulaire, séquelle d’épiphysiolyse)

On distingue ainsi 2 types de conflit :

cfa.jpg
A: hanche normale                 B: effet came (bosse anterieure du col)          C effet tenaille (ou pince)         D: mixte


- Le conflit par effet came où il existe une "bosse antérieure" à la jonction tête et col du fémur qui vient en flexion de hanche créer une hyperpression sur le cartilage de la paroi antérieure du cotyle. Les mouvements de flexion et de rotation interne répétés vont ainsi entraîner sur le cotyle des lésions cartilagineuses de délamination, associées à une désinsertion du labrum. Ces lésions aboutissent à l'usure antéro-supérieure de l'articulation (arthrose polaire supérieure).

- Le conflit par effet tenaille (ou pince) où il existe une paroi antérieure du cotyle trop couvrante qui va diminuer la flexion de hanche et contribuer à l'apparition d'un conflit. La rétroversion du cotyle (partie supérieure du cotyle qui regarde vers l'arrière) en est la principale cause. Les lésions prédominent au début sur le labrum qui est pris "en tenaille". Les lésions sur le cartilage sont plus diffuses. En flexion maximale, la hanche peut se décoapter et entraîner des lésions postérieures sur la tête du fémur et sur le cotyle (on parle de lésions de "contrecoup"). Quand il prédomine, ce mécanisme explique l'arthrose postéro-inférieure de la hanche.

bourrelet.jpg

traitement
aller au chapitre arhtroscopie de hanche