Chirurgie orthopédique et viscérale

Informations médicales

Les chirurgiens "Genou"

Accueil > Genou > prothèse totale de genou

Prothèse totale de genou

Pathologies

  • Arthrose du genou (gonarthrose)

Introduction
Nous vous proposons de remplacer l’articulation de votre genou par du matériel de même forme (une prothèse). En langage médical, l’opération s’appelle une arthroplastie.

fotoptg.jpgPTG.pdf application/pdf 650.04 Ko                          Prothèse Totale de Genou


Commentaires
De grands progrès ont été réalisés ces dernières années. Les prothèses permettent désormais d'approcher le fonctionnement d'un genou normal. Les arthroplasties du genou sont des interventions très courantes. Elles sont cependant lourdes et comportent certains risques.

Justification du traitement proposé
Le revêtement souple qui recouvre les os au niveau de l’articulation (cartilage) de votre genou est très usé (arthrose). Cela provoque douleurs, raideurs et difficultés de mouvement. L'articulation est trop abîmée pour qu’il soit possible de la conserver c’est pourquoi il peut etre interessant de la remplacer par une prothèse. C’est la
seule solution pour que vous puissiez rapidement marcher sans avoir mal.

Le principe technique de l’opération qui vous est proposée
Le cartilage abîmé et quelques millimètres de l'os en dessous est retiré, et remplacé par des éléments de formes semblables constitués d’un matériau artificiel (prothèse). Généralement les pièces fixées sur le fémur et sur le tibia sont en métal et il existe entre les deux une ou plusieurs pièces constituées d’une sorte de plastique (polyéthylène...) qui permettent d’améliorer le glissement du genou.

ptg.jpg
Le geste chirurgical commence par nettoyer l'articulation, en traitant l’irritation (inflammation) et en éliminant les morceaux d’os en forme de becs (ostéophytes) qui s’y sont développés. On enlève ensuite le cartilage abîmé avec quelques millimètres de l'os qui se trouve en dessous. Au niveau du tibia, la coupe est en général plate et horizontale alors qu'il en faut plusieurs sur le fémur pour préparer l’os. Ces coupes sont calculées très précisément pour être adaptées au modèle de prothèse choisi. Une fois la surface d’os prête, on met en place une prothèse d’essai pour tester les différents mouvements du genou et l’équilibre  des différents ligaments. Quelques adaptations peuvent alors être réalisées, avant la fixation de la prothèse définitive. Cette fixation peut se faire avec ou sans ciment en fonction du type de prothèse et de l’état de vos os, pour le meilleur résultat possible. Une fois la prothèse en place, il teste une dernière fois les mouvements du genou.