Chirurgie orthopédique et viscérale

Informations médicales

Les chirurgiens "Genou"

Accueil > Genou > Arthrose du genou (gonarthrose)

Arthrose du genou (gonarthrose)

Le cartilage de votre genou est très usé. En langage médical, on parle d’arthrose du genou (ou gonarthrose). Or, ce cartilage permet normalement aux surfaces de l’articulation de glisser l’une contre l’autre.

L’usure débute généralement sur une petite partie de l’articulation et s’étend progressivement, parfois très lentement, parfois en quelques mois. Avec la disparition du cartilage, les zones d’os se retrouvent directement en contact. Or, l’os est rugueux. Cela provoque des frottements lors des mouvements du genou. Le glissement des surfaces de l’articulation devient difficile. Au fil du temps l’os se déforme. De petites pointes en forme de forme de becs (les ostéophytes) apparaissent et bloquent encore plus l’articulation. L'usure commence là où l’articulation travaille le plus. Selon la forme de la jambe, l’un ou l’autre des compartiments du genou supporte plus le poids du corps que les autres. La plupart des gens ont un tibia qui a tendance à partir vers l’intérieur, autrement dit les jambes plus ou moins arquées comme Lucky Luke (genu varum en langage médical). C’est pourquoi souvent l’arthrose débute dans la zone en dedans du genou (compartiment interne).

Il est moins fréquent qu’elle commence sur l’extérieur de l’articulation (compartiment externe). Cela arrive chez les personnesdont la jambe a tendance à partir en dehors (jambes « en X », genu valgum en langage médical). La troisième zone de glissement (le compartiment antérieur) finit le plus souvent par s'user aussi. Parfois, l'arthrose débute par cette zone (arthrose fémoro-patellaire isolée). Lorsque les trois zones sont atteintes l’ensemble du genou est malade (arthrose globale ou tri-compartimentale).


Les causes de l'arthrose sont multiples et souvent liées. On peut citer l'âge, une structure imparfaite de l'articulation, l’excès de poids, les chocs, certaines maladies (maladies inflammatoires), etc.

Quelles sont les conséquences de ce problème ?
Votre genou est raide et vous fait mal depuis un certain temps. Les douleurs peuvent se situer sur le côté, en dedans, en dehors ou vers l'avant, selon les endroits où le cartilage est abîmé. Plus il y a de zones atteintes, plus vous avez mal.
La raideur évolue progressivement. Tout d'abord le genou n'arrive plus à se plier ou à s'étendre complètement. Rester debout devient difficile et fatiguant parce que l’articulation ne se « verrouille » plus. Avec l'aggravation de l'arthrose, les difficultés de mouvement (handicap) augmentent et peuvent aller jusqu'à une gêne considérable pour marcher. Les muscles qui font bouger le genou s’affaiblissent. Quand la marche devient anormale, cela perturbe les autres articulations qui ne peuvent plus travailler correctement ((l'autre genou, la hanche, la colonne vertébrale, la cheville, etc.).